ORSON WELLES


"Je pense qu'un artiste doit toujours être en décalage avec son temps."

Portrait d'Orson Welles
Découvrez d'autres sites sur Orson Welles :

Ciné-Club de Caen
DVDClassik
Cinémathèque Française
Wikipedia
IMBd



 


Orson WELLES a réalisé un des plus grands films de cinéma avec le fameux Citizen Kane.

Mais le génie et Hollywood n'étaient pas fait pour vraiment s'entendre ! Dommage...

Artiste maudit... sûrement mais des films assez extraordinaires...

Portrait d'Orson Welles


Orson Welles fut un enfant précoce et prodige qui devint orphelin dès le début de son adolescence. Un ami de la famille va le recueillir. Par cela, il aura une jeunesse dorée, avec de nombreux voyages à l'étranger. A 16 ans, Orson Welles réussit à se faire engager par le prestigieux Gate Theater de Dublin. Il intégre alors les plus grandes troupes, et devient un acteur et metteur en scène très respecté.
Il rentre aussi à la radio et adapte "La Guerre des mondes" de H.G. Wells. Il se produit alors l'un des événements radiophoniques du siècle. En effet, de nombreux auditeurs avaient réellement cru au débarquement des extraterrestres dépeint par ce roman.
Son 1er film sera Citizen Kane en 1941. Ce film va provoquer une véritable révolution du fait de son processus narratif. Welles s'empare du principe de la caméra subjective. Le film s'inspire de la vie du magnat de la presse W.R Hearst qui fera tout son possible pour censurer le film. La critique unanime saluera Citizen Kane. Mais le public bopudera franchement le film.
En 1942, Welles réalise La Splendeur des Amberson. De nouveau, ce film ne rencontrera pas le succès public. Mais les studios remonteront ce film sans l'accord d'Orson Wellesz, qui vivra très mal cette intervention.
Welles va alors se concentrer sur sa carrière d'acteur. Il jouera dans Jane Eyre (1944) de Robert Stevenson. Puis, il se décide à revenir au cinéma et réalise Le Criminel (1946).
En 1948, il réalise La Dame de Shanghai. Mais de nouveau ce film est un échec public, ce film ne remporte pas les suffrages.
Orson Welles décide de partir pour l'Europe et profite des gros cachets qu'il peut engranger en faisant son métier d'acteur. Grâce à cela, il peut financer ses réalisations. Ainsi, il adapte pour l'écran Othello (1952) et Falstaff (1966). Il tourne aussi La Soif du mal (1958), et en 1963 Le Procès d'après le livre de Franz Kafka. Son dernier film est Vérité et Mensonges (1975), une oeuvre sous forme d'essai sur le thème de la vérité dans l'art.
Welles demeure à n'en pas douter l'un des plus grands cinéastes du XXe siècle. Un génie exubérant, excellant dans tous les domaines artistiques. Incompris, il est aujourd'hui considéré comme un réalisateur visionnaire. Il est décédé en 1985.


Orson Welles a tourné les films suivants :

1941 CITIZEN KANE
1942 THE MAGNIFICENT AMBERSONS (La Splendeur des Amberson)
1942 IT'S ALL TRUE inachevé en 1942, présenté en 1993
1946 THE STRANGER (Le Criminel)
1948 THE LADY OF SHANGHAI (La Dame de Shanghaï)
1948 MACBETH
1952 OTHELLO
1955 MR. ARKADIN
1958 TOUCH OF EVIL (La Soif du mal)
1959 DON QUIXOTE inachevé en 1959, présenté en 1994
1963 THE TRIAL (Le Procès)
1966 CHIMES AT MIDNIGHT (Falstaff)
1967 THE IMMORTAL STORY (Une Histoire immortelle)
1974 F FOR FAKE (Vérités et mensonges)
1979 FILMING OTHELLO


C'était quoi Orson Welles ?






Rétrospective Orson Welles à la Cinémathèque Française du 17 juin au 2 août 2015 - Présentation par François Thomas








Orson Welles 3 1/2 Hour interview w/ Orson Welles by Peter Bogdanovich (1969-1972) [audio]








Google
Rechercher sur le WEB
Rechercher sur le site

Retour page d'accueil