CLINT EASTWOOD


"Il faut peu de caméras, sinon cela prouve que que l'on n'est pas metteur en scène puisqu'on ne sait où la poser"

Portrait de Clint Eastwood
Découvrez d'autres sites sur Clint Eastwood :

Ciné-Club de Caen
Clint Eastwood, la légende
Clint Eastwood
Ciné Artistes
Senses of Cinema
Wikipédia - Clint Eastwood
IMBd - Clint Eastwood



 



Les films réalisés par Clint Eastwood sont l'oeuvre d'un véritable cinéaste.
D'ailleurs, "Minuit dans le jardin du bien ou du mal" est sans l'ombre d'un doute un film exceptionnel. Mais au-delà, presque tous ses films démontrent amplement l'ambiguité sous-jacente qu'il cherche à installer dans la vision du spectateur. Effectivement, rien n'est noir, rien n'est blanc chez Eastwood. La vie est beaucoup plus compliquée et ne peut se réduire à de simples à priori ! Tout jugement doit être mesuré à l'aune du bien et du mal, et qui peut savoir comment peser ces deux notions ???

Clint Eastwood


Ce grand réalisateur américain né en 1930 a tourné les films suivants :

1971 PLAY MISTY FOR ME (Un Frisson dans la nuit)
1973 HIGH PLAINS DRIFTER (L'Homme des hautes plaines)
1973 BREEZY
1975 THE EIGER SANCTION (La Sanction)
1976 THE OUTLAW : JOSEY WALES (Josey Wales, hors-la-loi)
1977 GAUNTLET (L'Epreuve de force)
1979 BRONCO BILLY
1982 FIREFOX (Firefox, l'arme absolue)
1983 HONKYTONK MAN
1983 SUDDEN IMPACT (Le Retour de l'inspecteur Harry)
1985 PALE RIDER (Pale Rider : Le Cavalier solitaire)
1986 HEARTBREAK RIDGE (Le Maître de guerre)
1988 BIRD
1990 WHITE HUNTER, BLACK HEART (Chasseur blanc, coeur noir)
1991 THE ROOKIE (La Relève)
1992 UNFORGIVEN (Impitoyable)
1993 A PERFECT WORLD (Un monde parfait)
1995 THE BRIDGES OF MADISON COUNTY (Sur la route de Madison)
1996 ABSOLUTE POWER (Les Pleins pouvoirs)
1997 MIDNIGHT IN THE GARDEN OF GOOD AND EVIL (Minuit dans le jardin du bien ou du mal)
1999 TRUE CRIME (Jugé coupable)
2000 SPACE COWBOYS
2002 BLOOD WORK (Créance de sang)
2003 PIANO BLUES
2003 MYSTIC RIVER
2004 MILLION DOLLAR BABY
2006 FLAGS OF OUR FATHERS (Mémoires de nos pères)
2007 LETTERS FROM IWO JIMA (Lettres d'Iwo Jima)
2008 CHANGELING (L'ECHANGE)
2008 GRAN TORINO
2009 INVICTUS
2010 HEREAFTER (Au-delà)
2011 J. EDGAR
2014 JERSEY BOYS
2014 AMERICAN SNIPER


Clint Eastwood est d'abord un acteur, mais il est devenu par la suite un très bon réalisateur. Il est également producteur et musicien.
Il débute sa carrière en jouant de petits rôles. C'est une série télé "Rawhide" qui va le faire connaître.

Mais c'est Sergio Leone qui va vraiment le rendre célèbre avec le fameux western "Pour une poignée de dollars". Puis il enchaîne avec "Et pour quelques dollars de plus" qui va vraiment en faire une vedette mondiale. En 1966, c'est "Le Bon, la Brute et Truand" quintessence du film spaghetti.
C'est "Pendez-les haut et court qui va être le premier succès critique. Puis il enchaine les rôles. Un Shérif à New-York" de Don Siegel, "Quand les aigles attaquent" de Brian G. Hutton, La Kermesse de l'Ouest" de Joshua Logan, Sierra torride de nouveau avec Don Siegel, De l'or pour les braves où il retrouve Brian G. Hutton. Puis il tourne de nouveau avec Don Siegel L'Inspecteur Harry qui remporte un grand succès.

Mais c'est en 1971 qu'il tourne son premier film Play misty for me (Un Frisson dans la nuit) dans lequel il incarne le rôle principal. Le fim surprend car le rôle est assez différent des rôles habituels d'Eastwood et l'on peut même écrire que pour beaucoup c'est une énorme surprise. Il est aors très attendu pour son second film.
Ce sera en 1973 High Plains Drifter (L'Homme des hautes plaines).Si Sergio Leone semble très présent, ce film constitue sans l'ombre d'un doute le preuve qu'Eastwood est un bon réalisateur. Puis il réalise Breezy qui de nouveau confirme à tous le grand talent de Clint Eastwood.

Et les bons films vont succéder aux bons films. Cela passe par le grand western The Outlaw : Josey Wales (Josey Wales, hors-la-loi), le merveilleux Honkytonk Man, l'émouvant Bird, le passionnant White Hunter, Black Heart (Chasseur blanc, coeur noir), le fabuleux western Unforgiven (Impitoyable)

Les films s'enchainent et Clint Eastwood marque le cinéma américain d'une empreinte très forte. Un réalisateur classique, mais quel souffle, quelle force, quelle intelligence, quel brio... et cela sur des sujets très différents.
Beaucoup s'accordent à penser que Howard Hawks, John Ford et Anthony Mann sont des réalisateurs qui ont beaucoup influencé son propre travail. Demain, sans l'ombre d'un doute, certains parleront d'Eastwood pour expliquer pourquoi et comment ils font leurs films...


Clint EASTWOOD, le grand "Réparateur". Conférence de Bernard Bénoliel à la Cinémathèque Française le 12 Décembre 2011

Depuis presque cinquante ans, Eastwood n'en finit pas de vouloir "réparer" toutes les histoires : la sienne par exemple, objet d'un malentendu de départ qu'il n'aura de cesse de dissiper ; celle d'un cinéma hollywoodien défunt dont il incarne à lui seul une forme de prolongement magnifique ; le temps lui-même qui fuit et dont il rêve de contrarier la course ; les accidents historiques d'une nation qu'il rêve de réconcilier avec elle-même. Bref, le projet de toute une vie.






Bernard Bénoliel est Directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque Française.



Google
Rechercher sur le WEB
Rechercher sur le site

Retour page d'accueil