CLAUDE CHABROL


"La bêtise est infiniment plus fascinante que l'intelligence... L'intelligence a des limites, la bêtise n'en a pas !"

Portrait de Claude Chabrol
Découvrez d'autres sites sur Claude Chabrol :

Ciné-Club de Caen
Claude Chabrol
Ciné Artistes
Senses of Cinema
Cinémathèque Française
Wikipedia
IMBd



 


Même si Claude Chabrol a tourné des films mineurs, il est sans l'ombre d'un doute l'un des grands cinéastes français de la fin du XXème siècle !

Portrait de Claude Chabrol


Ce grand réalisateur français né en 1930 a tourné les films suivants :

1959 - LE BEAU SERGE
1959 - LES COUSINS
1959 - À DOUBLE TOUR
1960 - LES BONNES FEMMES
1961 - LES GODELUREAUX
1962 - LES SEPT PÉCHÉS CAPITAUX (L'AVARICE)
1962 - L'ŒIL DU MALIN
1963 - OPHÉLIA
1963 - LANDRU
1964 - LES PLUS BELLES ESCROQUERIES DU MONDE (L'Homme qui vendit la Tour Eiffel)
1964 - LE TIGRE AIME LA CHAIR FRAÎCHE
1965 - PARIS VU PAR (LA MUETTE)
1965 - MARIE-CHANTAL CONTRE DOCTEUR KHA
1965 - LE TIGRE SE PARFUME À LA DYNAMITE
1966 - LA LIGNE DE DÉMARCATION
1967 - LE SCANDALE
1967 - LA ROUTE DE CORINTHE
1968 - LES BICHES
1969 - LA FEMME INFIDÈLE
1969 - QUE LA BÊTE MEURE
1970 - LE BOUCHER
1970 - LA RUPTURE
1971 - JUSTE AVANT LA NUIT
1971 - LA DÉCADE PRODIGIEUSE
1972 - DOCTEUR POPAUL
1973 - LES NOCES ROUGES
1974 - NADA
1975 - UNE PARTIE DE PLAISIR
1975 - LES INNOCENTS AUX MAINS SALES
1976 - LES MAGICIENS
1976 - FOLIES BOURGEOISES
1977 - ALICE OU LA DERNIÈRE FUGUE
1978 - LES LIENS DE SANG
1978 - VIOLETTE NOZIÈRE
1980 - LE CHEVAL D'ORGUEIL
1982 - LES FANTÔMES DU CHAPELIER
1984 - LE SANG DES AUTRES
1985 - POULET AU VINAIGRE
1986 - INSPECTEUR LAVARDIN
1987 - MASQUES
1988 - LE CRI DU HIBOU
1989 - UNE AFFAIRE DE FEMMES
1990 - JOURS TRANQUILLES À CLICHY
1990 - DOCTEUR M
1991 - MADAME BOVARY
1992 - BETTY
1993 - L'ŒIL DE VICHY
1994 - L'ENFER
1995 - LA CÉRÉMONIE
1997 - RIEN NE VA PLUS
1999 - AU CŒUR DU MENSONGE
2000 - MERCI POUR LE CHOCOLAT
2002 - LA FLEUR DU MAL
2004 - LA DEMOISELLE D'HONNEUR
2006 - L'IVRESSE DU POUVOIR
2007 - LA FILLE COUPÉE EN DEUX
2008 - BELLAMY


Réalisateur français né le 24 juin 1930

Chabrol est né dans le 10e arrondissement de Paris. Fils unique, il fréquente les salles de cinéma parisiennes dès l'âge de 4 ans. Son père envoie l'enfant, durant la Seconde Guerre mondiale, chez sa grand-mère maternelle, à Sardent, dans la Creuse.
Il revient à Paris après la Libération, et entame des études de lettres, de droit, de pharmacie. Intéressé par le cinéma, il entre en 1955 à la Fox comme attaché de presse, mais il est aussi critique de cinéma aux Cahiers du cinéma aux côtés de François Truffaut et Jacques Rivette, ses collègues. C'est ainsi que de 1953 à 1957, dans la revue fondée par André Bazin et Jacques Doniol-Valcroze, il s'inscrit dans la défense de la politique des auteurs. En 1957, avec Éric Rohmer, il publie un livre sur Alfred Hitchcock. Mais une autre rencontre va être déterminante : c'est celle avec le romancier Paul Gégauff, son futur scénariste.
C'est fin 1957 que Claude Chabrol tourne son premier film, Le Beau Serge à Sardent, puis LLes Cousins, sortis en 1959, qui deviennent les premiers longs métrages de la Nouvelle Vague. Il enchaine alors les films plus ou moins réussis mais plusieurs films sont et resteront de très grands films (La Femme infidèle, Que la bête meure, Le Boucher, La Rupture, Juste avant la nuit)
Sa rencontre avec Isabelle Huppert va être très importante. Il tourne avec elle Violette Nozière, la célèbre empoisonneuse parricide qui fit scandale dans les années 1930, mais aussi Une affaire de femmes, Madame Bovary, La Cérémonie, Rien ne va plus, Merci pour le chocolat, L'Ivresse du pouvoir.
Enfin, il tourne Bellamy en 2008 avec Gérard Depardieu, leur seule collaboration.






Patrick Poivre d'Arvor s'entretient avec Claude Chabrol





La Master class de Claude Chabrol au Forum des Images


Google
Rechercher sur le WEB
Rechercher sur le site

Retour page d'accueil